http://www.barbaraseiler.ch/files/gimgs/th-53_VS-card.jpg

Vanessa Safavi: FAIR PLAY

29 January – 27 February, 2016

Preview: 28 January, 2016

« What we are concerned with now are the implications - in particular, the complex of ideas and events represented by World War III. Not the political and military possibility, but the inner identity of such a notion. For us, perhaps, World War III is now little more than a sinister pop art display, but for your husband it has become an expression of the failure of his psyche to accept the fact of its own consciousness, and of his revolt against the present continuum of time and space. Dr Austin may disagree, but it seems to me that his intention is to start World War III, though not, of course, in the usual sense of the term. The blitzkriegs will be fought out on the spinal battlefields, in terms of the postures we assume, of our traumas mimetized in the angle of a wall or balcony.’ »

J. G. Ballard, The Atrocity Exhibition, 1990.

Les objets qui nous entourent au quotidien retiennent rarement toute notre attention. Ils disparaissent le plus souvent derrière leur fonction. Elle même au service de buts que nous-nous fixons quotidiennement, ce qui vaut néanmoins également pour un horizon plus lointain et plus existentiel. Ce qui se joue derrière notre manque d'attention est pourtant un réseau impressionnant d'implications idéologiques, conceptuelles et technologiques. La mise à notre service de la réalité a impliqué une mise au pas, souvent violente, de l'environnement naturel qui nous entoure. Si nous prenons attention aux objets qui constituent notre environnement familier, nous y identifions un ensembles d'objets technologiques, mais plus fondamentalement encore, une soumission du réel à des implications de pure fonctionnalité et de production industrielle. En un sens, les plus grandes révolutions civilisationnelles des dernières décennies sont à notre portée de main. Le mobilier bureautique, souvent de facture médiocre est omniprésent. Optimisation du rangement, et du traitement du réel, dans le plus grand confort possible. J'écris ce texte confortablement installé dans mon fauteuil de bureau, sur mon ordinateur portable. La température est idéale, le thermostat m'évite même d'y penser. Ce dont le mobilier administratif manque avant tout, c'est des traces d'une facture manuelle. En fait, de cette capacité à transmettre une humanité chaleureuse qui habite encore le mobilier hérité de nos aïeux.